Qualité de vie au travail

Comment réussir son onboarding ?

Un bon onboarding aide les nouveaux employés à bien comprendre les règles de l’entreprise et à se sentir intégrés à leur nouvel environnement de travail et à l’entreprise. Cela rend les employés plus engagés et productifs. Si l’onboarding est négligé, les employés peuvent rapidement perdre leur motivation et quitter l’entreprise, ce qui perturbe sa stabilité.

 

Cet article présente les étapes clés pour réussir un onboarding, avec des astuces pour les gestionnaires et les professionnels RH, pour améliorer ce processus.

Réussir son onboarding

Définition et aperçu de l’onboarding

 

L’onboarding désigne le processus par lequel les nouvelles recrues sont intégrées dans une organisation. Il englobe une série d’actions et de stratégies visant à accueillir les nouveaux employés, à les familiariser avec l’entreprise, et surtout à les intégrer efficacement dans leur équipe et dans la culture de l’organisation. L’onboarding est un processus qui s’étend généralement sur plusieurs mois, voire une année. Ce laps de temps est crucial pour assurer que le nouvel employé comprend non seulement son rôle et les attentes qui lui sont associées, mais qu’il se sent également valorisé, soutenu et connecté à l’ensemble de l’entreprise.

 

La distinction clé entre l’orientation traditionnelle et l’onboarding moderne réside donc dans la profondeur et la durée du processus. L’orientation se concentre sur l’aspect informatif et administratif de l’intégration, tandis que l’onboarding vise à créer une expérience immersive qui favorise un sentiment d’appartenance et prépare le terrain pour un engagement à long terme. En intégrant des aspects tels que la formation continue, le mentorat, le réseautage interne et le feedback régulier, l’onboarding va bien au-delà de la simple familiarisation avec les politiques de l’entreprise, et joue un rôle vital dans la construction d’une force de travail compétente, motivée et fidèle.

Pourquoi l’onboarding ne doit pas être négligé

 

  1. Réduction du turnover : Un onboarding efficace peut considérablement réduire le taux de turnover des employés. Les nouveaux arrivants qui vivent une expérience d’intégration positive sont plus susceptibles de rester engagés et fidèles à l’entreprise. Cela se traduit par des coûts de recrutement et de formation réduits à long terme.
  2. Accélération de la productivité : Un bon programme d’onboarding aide les nouveaux employés à comprendre rapidement les attentes, les procédures et la culture de leur nouvel environnement de travail. Cela accélère leur montée en compétence et leur permet d’être productifs plus rapidement.
  3. Amélioration du moral et de l’engagement : L’onboarding montre aux nouveaux employés qu’ils sont valorisés et qu’ils font partie intégrante de l’équipe. Cela renforce leur engagement et leur motivation, ce qui se traduit par une meilleure performance et une atmosphère de travail positive.

 

Les bénéfices d’un onboarding réussi pour les employés et l’entreprise

 

Un onboarding structuré offre des avantages tant pour les employés que pour l’entreprise. Du côté des employés, cela instaure une certaine confiance, car ils se sentent mieux préparés pour leur rôle et leurs missions au sein de l’équipe. La clarté des attentes diminue l’anxiété et la confusion qui peuvent survenir lors de la prise d’un nouveau poste, tandis qu’un soutien établi pendant l’onboarding contribue grandement à leur bien-être au travail.

 

Pour l’entreprise, un onboarding réussi renforce la culture d’entreprise, assurant que les valeurs et les normes sont clairement communiquées et partagées, ce qui favorise une cohésion organisationnelle. De plus, des employés bien intégrés sont plus susceptibles de collaborer et d’innover, enrichissant l’entreprise de nouvelles idées. Un processus d’onboarding de qualité améliore la réputation de l’employeur mais attire également des talents de haut niveau, ce qui est essentiel pour le succès et la croissance à long terme de l’entreprise.

 

Les étapes clés d’un onboarding réussi

 

Étape 1 : Soignez le pré-boarding du collaborateur
Le pré-boarding est la première pierre de l’édifice dans le processus d’onboarding. Cette étape commence dès que l’employé accepte l’offre d’emploi, bien avant son premier jour. L’importance de cette phase réside dans la communication proactive avec le collaborateur. Envoyer des e-mails informatifs, des documents pertinents sur l’entreprise, ou même une vidéo de bienvenue peut considérablement réduire l’anxiété du nouvel employé et renforcer son sentiment d’appartenance dès le départ.

 

Étape 2 : Préparez le jour J en amont
L’organisation et la planification minutieuses du premier jour sont essentielles pour une intégration fluide. Il s’agit de s’assurer que tout est prêt, des équipements de travail aux accès nécessaires, en passant par un agenda clair pour la journée. L’objectif est de faire en sorte que le nouvel employé se sente attendu, créant ainsi une première impression positive de l’entreprise.

 

Étape 3 : Parrainez la nouvelle recrue
Mettre en place un système de parrainage est une stratégie efficace pour intégrer les nouveaux employés. Un mentor ou un parrain peut guider le nouvel arrivant à travers les subtilités de l’environnement de travail et l’aider à s’intégrer rapidement. Ce soutien personnel est un élément crucial pour renforcer l’engagement et la confiance dans le processus d’onboarding. D’ailleurs, renforcer cet engagement dès les premiers instants est primordial et peut être enrichi par des stratégies d’accueil bien pensées.

 

Étape 4 : Suivez pas à pas son évolution
L’accompagnement ne s’arrête pas après les premiers jours. Le suivi régulier du développement du nouvel employé est indispensable. Cela peut se faire à travers des réunions de feedback, des formations continues et un soutien constant. Cette étape assure que le collaborateur est sur la bonne voie et s’ajuste bien à son nouveau rôle et à la culture de l’entreprise.

 

Étape 5 : Faites un bilan
Enfin, évaluer l’expérience d’onboarding est crucial pour des ajustements continus. Cela implique de recueillir des retours d’expérience de la part du nouvel employé et de l’équipe de RH, afin d’identifier les domaines d’amélioration. L’évaluation régulière de l’efficacité du processus d’onboarding aide à peaufiner et à optimiser cette expérience essentielle pour les futurs employés.

 

 

Comment réussir son onboarding ?

Onboarding en télétravail

 

L’adaptation de l’onboarding pour le télétravail est devenue cruciale avec l’augmentation du travail à distance. Pour un onboarding en télétravail réussi, il est essentiel de fournir l’équipement technique nécessaire et d’assurer la familiarité des nouveaux employés avec les outils de communication en ligne. Les rencontres virtuelles régulières, incluant à la fois des réunions formelles et des événements informels, sont importantes pour établir des liens humains. Offrir un mentorat pour un soutien constant et recueillir des retours sur le processus d’onboarding aide à l’ajuster et à l’améliorer. Ces pratiques permettent de surmonter les défis de l’onboarding à distance et garantissent une intégration efficace et inclusive pour les télétravailleurs.

 

Mettre en place une stratégie d’onboarding efficace

 

Une expérience d’onboarding efficace nécessite de la personnalisation pour répondre aux besoins individuels des nouveaux employés. Cela implique d’adapter les parcours de formation selon leur rôle et expérience, et de tenir compte de leurs préférences en matière d’apprentissage et de communication. L’usage judicieux de la technologie joue également un rôle essentiel dans le processus d’onboarding. Les outils numériques et les plateformes d’apprentissage en ligne offrent une flexibilité permettant aux nouveaux venus de se former à leur propre rythme. Par ailleurs, l’intégration sociale et professionnelle est fondamentale pour un onboarding réussi. Encourager les interactions entre les nouveaux employés et leurs collègues à travers des événements d’équipe et des rencontres informelles aide à tisser des liens forts et à assimiler la culture de l’entreprise.

La collecte de feedback permet d’évaluer l’efficacité du processus et de l’améliorer continuellement, garantissant ainsi qu’il répond aux attentes des employés et aux besoins de l’entreprise.

 

Cependant, certaines erreurs courantes peuvent compromettre le succès de l’onboarding. Un manque de préparation, comme l’absence d’un plan d’onboarding structuré ou le retard dans la mise en place des ressources nécessaires, peut nuire à l’expérience du nouvel employé. Une communication insuffisante risque de laisser les employés se sentir perdus ou isolés, tandis que négliger l’intégration sociale peut empêcher la formation de liens importants au sein de l’équipe. Enfin, omettre de recueillir le feedback des employés passe à côté d’une occasion précieuse d’améliorer le processus d’onboarding.

Cela pourrait vous intéresser

Lutter contre la surcharge de travail
Lutter contre la surcharge de travail
Retour au travail après les vacances : nos conseils et astuces
Retour au travail après les vacances : nos conseils et astuces
Promouvoir le bonheur au travail : Guide pour les CSE
Promouvoir le bonheur au travail : Guide pour les CSE
pictogramme double flèches bleu

Réserver une démo

 

Contactez-nous