Qualité de vie au travail

Tout savoir sur le style de management participatif

Le management participatif est une méthode de gestion et de management importante lorsque l’on parle ressources humaines et organisation du travail, puisqu’elle est centrée sur l’implication des collaborateurs dans les différentes décisions de l’entreprise afin de créer et développer un environnement de travail collaboratif et dynamique et dans un désir d’amélioration des conditions de travail des salariés. Il vise à développer le sentiment d’appartenance, à améliorer la qualité de vie au travail (QVT) et à stimuler l’innovation par la mise en commun d’idées et d’expertises, conduisant à une plus grande productivité, à une meilleure agilité face aux changements du marché, souvent à un développement du chiffre d’affaires et favorisant une culture d’entreprise plus solide.

 

Management participatif, définition

 

 

Le management participatif, aussi qualifié de management collaboratif est une approche de gestion par laquelle les décisions sont prises de manière collaborative avec l’implication des employés, contrairement à d’autres styles de management dans lesquels les directives viennent exclusivement du sommet de la hiérarchie.

 

 

Dans ce style de management participatif, il est important de prendre en compte les idées et les opinions des collaborateurs pour permettre d’augmenter leur engagement et leur motivation étant donné qu’ils se sentent écoutés et que leur contribution est valorisée.

 

 

Toutefois, il est important de comprendre que mettre en œuvre ce style de management collaboratif demande une certaine transparence, une bonne communication et une confiance mutuelle entre les managers et leurs équipes.

 

 

Quel est l’objectif du management participatif ?

 

 

Le management participatif repose sur l’engagement des employés dans les décisions de l’entreprise en faisant attention à ce que leurs retours et suggestions soient pris en compte, afin de renforcer leur motivation et leur sentiment d’appartenance, entraînant souvent une meilleure productivité et une meilleure qualité de vie au travail, les salariés se sentants valorisés, et donc plus enclins à l’innovation et à l’investissement personnel.

 

 

Prendre ces décisions collectivement et travailler ensemble amène à être plus en phase avec les réalités de l’entreprise et offrir plus d’agilité pour faire face aux changements du marché.

 

 

En définitive, le management participatif ambitionne de créer une entreprise dans laquelle la mobilisation de chaque employé joue un rôle clé dans la réussite collective et dans laquelle les décisions sont le fruit d’un effort et d’une réflexion commune, menant à des avantages tant pour les salariés que pour l’entreprise.

management participatif

Quels sont les 4 styles de management ?

 

 

Un bref rappel de ces notions de management s’impose. Voici les 4 styles de management et leur différence entre eux et avec le management participatif.

 

 

Le management participatif

 

 

Le management participatif veut impliquer activement les collaborateurs dans la prise de décisions et la résolution de problèmes, misant sur relationnel et intelligence collective. Ce style de management participatif favorise généralement le bien-être et la créativité des équipes, le développement personnel des employés, renforce l’implication et réduit le turnover.

 

 

Malgré tout, le management participatif ne convient pas à tous les profils, et peut se montrer chronophage surtout en situation de crise, où la rapidité d’action est essentielle. En revanche, il se montre particulièrement efficace pour instaurer des changements profonds dans une organisation axée sur l’innovation.

 

 

Pour réussir, un manager utilisant cette méthode du management participatif et ses outils collaboratifs, doit inclure une vision, une certaine confiance en soi, une capacité à faire confiance, un sens du relationnel et une bonne intuition.

 

 

Le management directif

 

 

Ce style de management s’inspire de la vision taylorienne et repose sur une structure hiérarchique stricte dans laquelle le manager dirige fermement son équipe en donnant des ordres que les collaborateurs doivent exécuter. Dans ce style de management, on met l’accent sur des résultats en proposant des récompenses en cas de réussite, mais aussi des sanctions en cas de mauvaises performances.

 

 

Ce type de gestion est utile dans des situations où les salariés manquent d’autonomie ou les situations demandant des décisions rapides, mais il peut aussi impacter négativement l’initiative individuelle des collaborateurs et affecter de façon négative leur moral, menant souvent à une baisse de leur motivation et un accroissement des conflits internes, étant donné que ce style de management ne donne pas de sens aux missions.

 

 

On conseille donc de l’utiliser avec parcimonie, à part dans des cas demandant une réactivité immédiate. Les qualités personnelles requises pour ce type de management sont un savoir-faire vis-à -vis d’un leadership fort, ainsi qu’une autorité naturelle et une grande confiance en soi.

 

 

Le management persuasif

 

 

Celui-ci est aussi connu sous le terme de management paternaliste et se concentre à la fois sur l’organisation que sur les relations interpersonnelles. Dans ce rôle, le manager utilise la persuasion et l’influence pour obtenir l’adhésion de ses collaborateurs, en étant attentif à leurs motivations ainsi que leurs réticences et vise les résultats tout en valorisant le relationnel ainsi que le bien-être des salariés et des équipes.

 

 

Cette approche apporte bien des avantages, comme un sentiment accru de soutien et d’écoute, une ambiance bienveillante et un accent sur la valorisation des résultats, le tout contribuant à une meilleure fidélisation des équipes.

 

 

Malgré tout, cette approche limite l’autonomie et l’initiative, puisque malgré une écoute active, le manager reste au centre des décisions.

Ce style est préconisé lorsque le manager possède une expertise supérieure dans un domaine et que ses décisions sont jugées les plus appropriées pour l’organisation. Un charisme, une forte intelligence émotionnelle, une capacité d’écoute, de conviction et de fédération sont essentiels pour être un bon manager persuasif.

 

 

Le management délégatif

 

 

Aussi qualifié de consultatif, il privilégie l’autonomie et la responsabilisation des collaborateurs et donne un rôle de soutien au manager qui contrôle les progrès tout en accordant une grande liberté d’action à son équipe en s’appuyant sur une relation de confiance mutuelle.

 

 

Les principaux avantages de ce style de management se retrouvent par l’engagement accru de la part des collaborateurs, renforçant leur sentiment d’appartenance à l’entreprise et valorisant leur contribution, mais ceci peut inclure des perturbations au niveau hiérarchique, des conflits potentiels peuvent apparaître plus facilement, la communication est moins structurée et une pression plus forte repose sur les épaules de ceux qui sont moins enclins à prendre des responsabilités.

 

 

Il s’avère particulièrement efficace dans des structures décentralisées dans lesquelles l’autonomie est un levier d’efficacité. Les qualités requises pour ce style de management comprennent un leadership inspirant, une bonne organisation, une capacité à déléguer et une confiance en son équipe.

 

 

Quelles sont les caractéristiques du management participatif ?

 

 

Lorsque le management participatif est mis en place, il favorise l’engagement des collaborateurs par la communication et la délégation du pouvoir, transformant ainsi la prise de décision en un effort collectif. Le management participatif repose sur 5 éléments clés comme la responsabilisation des collaborateurs, l’implication active de tous, le perfectionnement des compétences, l’autorégulation et la résolution proactive des conflits.

La mise en œuvre du management participatif encourage une innovation proactive des conflits et bâtit une culture d’entreprise axée sur la confiance et le respect, où le rôle du manager est plus stratégique que directif.

 

 

Quels sont les avantages du management participatif ?

 

 

Le management participatif permet d’accroître le bien-être au travail en valorisant la contribution des salariés, renforçant ainsi leur engagement. La structure hiérarchique s’en retrouve lissée, favorisant donc le dialogue et la recherche du consensus, permettant aussi de désamorcer les conflits avant qu’ils ne prennent en intensité.

 

 

Ce style de management participatif augmente aussi la productivité et stimule la motivation et l’efficacité des salariés. Il enrichit la prise de décision grâce à une plus grande pluralité de points de vue, encourageant donc l’innovation et une meilleure réactivité face aux évolutions du marché et contribue finalement à fidéliser les employés et réduisant le turnover et les coûts qui lui incombent.

 

 

Quels sont les inconvénients du management participatif ?

 

 

Les inconvénients du mode de management participatif reposent dans le fait qu’il ne peut pas convenir à tout type de profil puisque certains préfèrent et se retrouvent plus dans un rapport hiérarchique et un encadrement plus présent. Un autre inconvénient réside dans le temps que prennent les décisions et différentes tâches lorsque l’on met en place un management participatif, puisque récolter les avis et retours et trouver un consensus devient beaucoup plus long lorsque l’on prend des décisions. En situation de crise, ce style de management n’est pas très adapté, puisque la réactivité et la rapidité y sont nécessaires.

 

 

Maintenant que vous connaissez les styles de management et le management participatif, découvrez nos formations CSE pour apprendre à améliorer la qualité de vie au travail de vos collaborateurs.

Cela pourrait vous intéresser

Lutter contre la surcharge de travail
Lutter contre la surcharge de travail
Retour au travail après les vacances : nos conseils et astuces
Retour au travail après les vacances : nos conseils et astuces
Promouvoir le bonheur au travail : Guide pour les CSE
Promouvoir le bonheur au travail : Guide pour les CSE
pictogramme double flèches bleu

Réserver une démo

 

Contactez-nous