Qualité de vie au travail

5 étapes pour améliorer la qualité de vie au travail (QVT)

comment-ameliorer-la-qvt

Dans un marché de l’emploi de plus en plus compétitif, tant pour les demandeurs d’emplois que pour les recruteurs, une bonne QVT améliore l’attrait de l’entreprise en permettant par ce même biais des répercussions positives sur l’état des employés et la qualité de leur travail en leur donnant un environnement de travail plus sain et plus adapté pour leur bien-être et leur équilibre.

 

Toute entreprise a un intérêt à mettre en place une bonne stratégie de qvt pour ses salariés. Alors posons d’abord de bonnes bases pour bien comprendre ce terme et voyons ensuite comment améliorer la qualité de vie au travail de manière concrète, dans votre entreprise.

 

Définition de la QVT

 

Ce concept de QVT ou de qualité de vie au travail est apparu dans les années 1970 et repose sur une approche globale de l’environnement de travail, en prenant en compte les conditions physiques de travail et les aspects psychologiques et sociaux. Elle englobe une vision globale de l’expérience des salariés en incluant le management, la culture d’entreprise et la reconnaissance des efforts et des compétences.

 

Depuis le 31 mars 2022, suite à un nouvel accord national interprofessionnel (ANI), cette définition est passée de la QVT à la QVCT dans le code du travail, pour désigner la qualité de vie et des conditions de travail. Cette nouvelle expression permet de traiter de nouveau les véritables problèmes, puisque la qualité de vie au travail a souvent été survolée en la traitant par des superflus comme des apéros, des babyfoots ou des cours de yoga. Cela représente un bon point d’entrée dans une volonté d’améliorer les conditions de travail, mais elles ne représentent pas l’essentiel. Bien que la prévention des risques psychosociaux a été largement prise en compte par les entreprises puisqu’elle est une obligation légale, le reste des sujets essentiels étaient souvent oubliés.

 

En parlant de QVCT, on recentre le sujet sur les pratiques de management, le maintien durable dans l’emploi en favorisant la santé à long terme et la stabilité professionnelle des employés, le parcours de carrière des employés en veillant à ce qu’il soit enrichissant et épanouissant, les changements organisationnels en minimisant le stress et l’incertitude parmi les employés, et enfin les relations de travail pour permettre qu’elles soient plus harmonieuses, plus positives et plus respectueuses.

 

Avantages d’une bonne QVT en entreprise

 

 

La mise en place d’une bonne QVT permet de multiples bénéfices :

 

L’amélioration de la productivité : les employés épanouis dans un environnement de travail favorable sont plus engagés et plus productifs. Une bonne démarche QVT favorise aussi la créativité et l’innovation.
Marque employeur et fidélisation des talents : En offrant un environnement de travail agréable et sain, les entreprises attirent et fidélisent mieux leurs salariés.
Réduction de l’absentéisme : Une bonne démarche QVT permet une meilleure santé au travail et un meilleur bien-être, réduisant ainsi les taux d’absentéisme et les coûts associés.
Amélioration de la réputation : Une entreprise qui affirme son engagement envers ses employés peut améliorer sa réputation en interne et en externe.

 

Quels sont les 6 facteurs déterminants de la QVT ?

 

Après avoir posé certaines bases déterminantes pour bien comprendre cette expression, voyons sur quels terrains progresser pour améliorer la qualité de vie et les conditions de travail de vos employés. Pour y parvenir, il faut se concentrer sur six facteurs déterminants.

 

Le premier est le management participatif qui favorise un environnement de travail plus collaboratif dans lequel les idées et les opinions de chacun sont valorisées.
On retrouve ensuite les relations au travail qui doivent être saines et respectueuses, car elles sont un socle pour une bonne ambiance et une bonne dynamique de l’équipe.
L’organisation et le contenu du travail doivent être structurés de manière à permettre aux employés d’accomplir leurs tâches efficacement, tout en leur offrant des opportunités de développement et d’innovation.
La santé et les conditions de travail sont primordiales puisqu’un environnement de travail sûr et confortable est indispensable pour garantir le bien-être physique et mental des collaborateurs.
L’égalité professionnelle pour assurer une équité et une inclusion dans l’entreprise.
Mettre l’accent sur les compétences et les parcours professionnels permet aux employés de progresser et d’évoluer dans leur carrière, pour renforcer leur engagement et leur satisfaction au travail.

 

Quelles sont les actions à mettre en place pour améliorer la qualité de vie au travail ?

 

Voyons maintenant de manière plus précise, les différentes actions que vous pourriez mettre en place dans votre entreprise pour améliorer la qualité de vie et les conditions de travail de vos employés. Ces exemples sont non exhaustifs mais vous donneront des pistes pour étudier des choses à mettre en place pour améliorer la qvt dans votre entreprise.

 

La première action que vous pourriez mettre en place est d’embaucher des employés positifs avec de bonnes attitudes et un esprit d’équipe pour favoriser un environnement de travail sain et productif. L’accent doit être mis sur la personnalité et l’attitude qui sont fondamentales pour créer une dynamique de travail et un climat social positif.

 

Assurez la sécurité au travail, au niveau physique et émotionnel, en respectant les réglementations de sécurité, en maintenant vos équipements à jour, et en créant un espace de travail dans lequel les employés se sentent valorisés et en confiance.

 

Renforcez le soutien de vos salariés en améliorant l’organisation du travail et en offrant des avantages tels que des billets pour des séances de cinéma, des spectacles ou des événements sportifs via une solution de billetterie CSE, ainsi que des services de garde d’enfants, des horaires flexibles et des possibilités de télétravail. Ces mesures visent à permettre un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle, augmentant ainsi la concentration et la qualité du travail.

 

Priorisez le confort sur le lieu de travail en améliorant l’ajustement de l’éclairage, de la température, l’ergonomie du poste de travail, ce qui peut avoir un impact important sur la satisfaction des salariés et leur productivité.

 

Prêtez attention à la santé de vos employés en encourageant un mode de vie sain par le biais d’une alimentation équilibrée, de pauses plus actives, avec plus d’activité physique, ce qui peut améliorer la santé et l’éthique de travail de vos employés.

 

Investissez dans des programmes de bien-être pour proposer des activités comme la relaxation, des campagnes de sensibilisation à la santé, des partenariats avec des clubs ou des salles de sport. Tout ceci est bénéfique pour le moral et la performance globale de vos collaborateurs.

 

Quels sont les outils de la QVT ?

 

Voici un dernier point avant d’aborder le plan d’action complet pour mettre en place cette démarche QVCT. Pour vous armer dans cet objectif, nous allons vous présenter quelques outils pour parvenir à mettre en place cette démarche d’amélioration des conditions de travail.

 

Le premier outil que vous pourriez utiliser est le questionnaire annuel, très utile pour avoir une image globale du bien-être au travail dans votre entreprise. Ensuite, les enquêtes pulse, qui sont des sondages plus réguliers, souvent dans des intervalles d’une semaine, permettent une approche plus dynamique et régulière pour suivre l’évolution du bien-être chez vos collaborateurs, en temps réel.

 

L’Employee Net Promoter Score ou ENPS est un indicateur de mesure de l’engagement des employés. Il s’utilise de la manière suivante. Quelque fois dans l’année, vous posez une seule question : « Diriez-vous que votre entreprise est une entreprise où il fait bon travailler ? », question à laquelle vos collaborateurs donneront une note sur 10. Faites ensuite le calcul suivant : (Nombre de notes ≥ 9) – (nombre de notes ≤ 6) / nombre de notes. Le score est donc compris entre -100 et 100. En moyenne l’ENPS est entre -10 et 10. Cet indicateur est simple mais puissant et permet de mesurer l’engagement de vos collaborateurs.

 

Pour mettre concrètement en œuvre ces améliorations, une politique QVT définie clairement est essentielle. C’est d’ailleurs le sujet de la suite de notre article. Pour bien y parvenir, vous pouvez former une équipe dédiée à la QVT, pour rassembler diverses compétences afin d’avoir une approche efficace. Dans cette équipe, il convient de souligner le rôle du chief hapiness officer (CHO), puisqu’il anime et mène des initiatives de bien-être dans vos équipes. En revanche, il convient de rappeler que le CHO n’est pas là pour organiser des tournois de babyfoot. Ce rôle souvent critiqué pour sa superficialité devrait plutôt porter un rôle d’initiateur au sein de l’équipe dédiée à la QVT. En plus de ces différents outils, l’accompagnement par des coachs QVT peut apporter une précieuse expertise pour guider et améliorer les efforts dans votre entreprise.

 

En plus de tous ces outils, il est important de suivre des formations qualité de vie au travail et de toujours continuer à s’informer.
L’utilisation de ressources QVT pour l’auto-formation comme des webinaires, des articles et des MOOC’S peut être intéressante. Des outils QVT académiques comme des formations QVT professionnelles et du coaching RH peuvent offrir une formation plus structurée et plus approfondie.

 

Étape 1 : Identifier les acteurs clés pour un projet QVT réussi

 

Maintenant que nous avons posés ces bonnes bases pour mieux comprendre ce qu’est la QVT ou la QVCT, commençons ce guide pour que vous aussi vous puissiez appliquer concrètement ces idées et exemples, et mettre en place cette démarche.

 

La première étape est d’identifier quels acteurs pourront s’impliquer dans sa mise en place. Ces acteurs peuvent se trouver du côté de la direction, des managers, des employés, du côté des représentants du personnel ainsi que des prestataires externes.

 

Pour commencer, l’engagement de la direction est nécessaire, pour soutenir activement le projet et allouer les ressources humaines ou financières qui seront essentielles à la bonne marche vers l’objectif, et pour donner le ton et s’assurer que la démarche QVT devienne importante au sein de l’entreprise. En parallèle, la nomination d’un coordinateur QVT chargé de superviser les initiatives et de mettre en place une communication efficace autour du projet. Il devient de cette manière un lien vital entre la direction et les autres employés en veillant à ce que cette stratégie soit bien intégrée, partagée et mise en place dans l’ensemble de l’organisation.

 

Il est aussi recommandé de former un groupe de travail dédié à la QVT, composé de représentants de différents niveaux hiérarchiques et de secteurs de l’entreprise en incluant aussi les représentants du personnel, les membres du CSE et les représentants syndicaux, car ils jouent un rôle important dans la communication et la promotion des initiatives de QVT auprès des employés, favorisant ainsi une meilleure adhésion et une plus grande participation au projet.

 

Pour compléter cette démarche, vous pouvez aussi faire appel à des consultants en QVT pour apporter une perspective extérieure et des conseils pour mettre en place une stratégie de QVT efficace et adaptée aux spécificités de votre organisation. Leur expertise aide à dépasser les approches un peu plus superficielles comme les activités et les équipements de bien-être, pour se concentrer sur des changements plus profonds comme l’amélioration des techniques de management, le maintien durable en emploi et la promotion d’un environnement de travail plus harmonieux.

 

Étape 2 : Identifier les problématiques avec un questionnaire QVT

 

La deuxième étape se veut un petit peu plus pratique que la première, pour poser les prémices de votre stratégie QVT. Ici l’objectif est d’identifier les différentes problématiques qui peuvent être présentes dans votre entreprise au niveau de la qualité de vie et des conditions de travail et de trouver certains domaines demandant une attention particulière, pour orienter efficacement les stratégies d’amélioration. Pour ce faire, il vous faudra préparer un questionnaire pour recueillir des informations et des avis des employés sur des aspects comme le bien-être au travail, les relations interpersonnelles, l’engagement et les conditions de travail.

 

Ce questionnaire QVT doit aborder des sujets comme les conditions de travail, le bien-être psychologique, les relations interpersonnelles, l’équilibre vie professionnelles/vie privée et la satisfaction professionnelle en posant des questions précises sur ces sujets clés et sur le niveau de satisfaction général des employés et leur développement au sein de l’entreprise.

 

La participation active de tous les employés est importante pour que vous puissiez obtenir des données représentatives et votre questionnaire doit pour y parvenir assurer l’anonymat pour encourager des réponses sincères. Après avoir recueilli ces données, analysez-les pour identifier les axes d’amélioration. Enfin, communiquez ces résultats et les enseignements que vous aurez tirés de l’enquête, à vos employés pour montrer une certaine transparence et renforcer leur engagement dans ce processus.

 

Étape 3 : Sensibiliser et promouvoir la flexibilité et la reconnaissance au travail

 

Entrons dans le dur pour se concentrer sur la promotion et la sensibilisation de la flexibilité et la reconnaissance au travail, pour créer un environnement de travail dans lequel les employés se sentent valorisés.

 

L’idée est de mettre en place des politiques de flexibilité comme le télétravail, des horaires plus flexibles ou des semaines de travail plus compressées comme des semaines de 4 jours sous 32h pour que les salariés aient un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée.

 

La reconnaissance au travail doit aussi être encouragée en mettant en place des systèmes de récompense, des évaluations régulières et des feedbacks constructifs, pour renforcer l’engagement et la motivation.

Tous ces éléments doivent être appliqués de manière constante pour aider à ancrer ces valeurs dans les pratiques quotidiennes de l’entreprise.

 

Étape 4 : Construire un projet QVT : vers un management participatif et bienveillant

 

L’objectif de cette étape est d’adopter un style de management encourageant la participation de tous dans les processus de décision en écoutant leurs feedbacks et en les prenant en compte. Vous pouvez organiser des réunions régulièrement, des sessions de réflexion et des groupes de travail pour faciliter cette participation. Dans le même champ, il est important d’intégrer la bienveillance dans les pratiques managériales pour répondre aux besoins des employés et leur offrir un soutien constant. N’hésitez pas à suivre des formations dans ces domaines et à en faire suivre à vos managers pour développer des compétences dans ces pratiques.

 

Étape 5 : Évaluation des résultats

 

Dernière étape du processus, elle vous permet de mesurer l’efficacité des actions que vous avez mise en place, et d’identifier les domaines demandant quelques ajustements ou améliorations supplémentaires.

 

Pour bien y arriver, définissez des indicateurs de performance en amont en incluant des éléments comme le niveau de satisfaction des employés, les taux d’absentéisme, la productivité et les feedbacks, et utilisez ensuite des enquêtes, des groupes de discussions et des entretiens individuels pour obtenir des données qualitatives et quantitatives représentatives de la situation.

 

Ensuite, analysez ces résultats. Vous pouvez le faire avec vos employés pour renforcer la transparence et leur montrer que leurs opinions et leur bien-être comptent pour vous, et pour encourager la participation dans les futures initiatives que vous souhaitez mettre en place. Vous pourrez ensuite élaborer un plan d’action futur en accord avec les données et résultats que vous aurez relevé.

 

 

Ça y est, vous êtes maintenant équipés pour bien comprendre ce qu’est la QVT et ce qu’elle implique, et vous êtes prêt à mettre en œuvre un plan pour la mettre en place ou l’améliorer dans votre entreprise. Il est certain que vous obtiendrez des résultats considérables sur la performance globale de votre entreprise, vos salariés seront plus impliqués et plus motivés et les taux d’absentéisme devraient aussi diminuer.
Si ce plan d’action vous a plus, n’hésitez pas à lire nos autres contenus sur notre site et développez et améliorez vos pratiques de management. Nous espérons avoir pu vous aider et participer à la réussite de votre entreprise !

Cela pourrait vous intéresser

Lutter contre la surcharge de travail
Lutter contre la surcharge de travail
Retour au travail après les vacances : nos conseils et astuces
Retour au travail après les vacances : nos conseils et astuces
Promouvoir le bonheur au travail : Guide pour les CSE
Promouvoir le bonheur au travail : Guide pour les CSE
pictogramme double flèches bleu

Réserver une démo

 

Contactez-nous